Les Rangers

Réputées pour leur robustesse et leur côté tout-terrain, les rangers sont des chaussures montantes qui soutiennent efficacement les chevilles. Avant d'analyser leurs caractéristiques et leurs utilisations, voici quelques éléments historiques.


chaussures rangers

Comment choisir ses rangers militaires ?

Les rangers militaires sont surtout conçues pour résister longtemps à une utilisation intensive. En effet, ces chaussures sont appréciées même par les civils pour leur solidité et pour le confort qu'elles offrent.

- Choisir en fonction de la marque et de la gamme de prix.

meilleures rangers magnum

Les marques les plus réputées pour les rangers militaires sont Haix, TOE Concept, Lowa, Arcadis, GK Pro mais la marque Magnum reste toutefois en tête de liste. En effet, les rangers militaires qu'elle fabrique ne risquent pas de s'user aussi rapidement. Se référer à la marque permet d'avoir des rangers confortables et très pratiques.

Pour ce qui est des prix, le coût d'une paire de rangers militaires est variable d'une marque à une autre et d'un modèle à un autre. En principe, la fourchette de prix varie entre 60 € et 200 €. Pour avoir une paire de qualité moyenne, il faut débourser au moins 80 euros alors que les modèles haut de gamme débutent aux alentours de 130 euros.

- Choisir les fonctionnalités

Concernant les fonctionnalités, il faut commencer par les semelles. Il s'avère beaucoup plus judicieux de choisir des semelles anti-dérapantes tout en étant à la fois antistatique et résistantes. De cette manière, il est possible d'éviter les séquelles aux chaussures même si le militaire traverse des chemins qui sont huileux ou qui sont oints d'hydrocarbures.

Les rangers militaires qui disposent de systèmes de laçage rapide par glissières latérales ou pattes de serrages à velcro sont les plus recommandées. Il est aussi important de choisir celles qui sont imperméables afin d'être en mesure de se protéger des eaux surtout en période de pluies. Celles qui sont à coque permettent de se protéger des chocs et objets pointus. Un point incontournable pour nombreux soldats.

- Choisir les caractéristiques de confort

Les rangers militaires qui sont fabriquées à partir de cuir sont les plus réputées vu qu'elles sont à la fois souples et solides. Grâce à leur souplesse, il est possible de se préserver des entorses. Les rangers avec tiges montantes de qualité protègent le soldat de divers problèmes articulaires. Le poids est un point important à ne jamais négliger. Puisque les rangers sont destinées à être portées durant de longue heure, il convient donc de choisir les plus légères. Rappelons que le poids moyen d'une paire de rangers est de 2 kg mais certains modèles font baisser le poids à 1,2 kg !

L'origine de ces chaussures de combat

Les caligae de la légion romaineAu cours de l'antiquité, les soldats des légions romaines portaient des caligae.

Il s'agit de sandales lacées faites de lanières de cuir qui remontaient sur les chevilles. Elles étaient cloutées et composées de plusieurs semelles. Durant les guerres napoléoniennes, les soldats de l'armée britannique portaient des bottines à lacets.

De même, au XIXème siècle, les soldats américains étaient chaussés de bottes peu confortables car la distinction pied gauche/pied droit n'existait pas.

Une version améliorée est apparue à la fin du XIXème siècle. Cependant, les premières vraies bottes de combat sont apparues dans l'armée américaine lors de la seconde guerre mondiale en même temps que l'uniforme M-43.

Ces chaussures appelées "Buckle Boot" avaient pour caractéristiques d'être constituées d'une semelle en caoutchouc ce qui permettait d'évoluer silencieusement à la différences des bottes allemandes qui étaient quant à elles cloutées.

L'autre innovation importante de ce modèle est l'apparition d'une jambière constituée de cuir doublé de toile.
Cependant, ce n'est qu'à la fin des années cinquante que le terme rangers sera utilisé pour désigner les brodequins dits « à jambière attenante ». Le modèle de chaussures de combat utilisé dans l'armée française à partir des années cinquante s'inspire très largement des Buckle Boot de l'uniforme M-43.
Après la fin de la seconde guerre mondiale, trois modèles ont été fabriqués: le modèle 52 en cuir marron notamment utilisé par les troupes engagées dans le conflit algérien, le modèle 61 marqué par la fusion en une seule pièce de la jambière et du brodequin, le modèle 65 (Voir les modèles sur Projet13) en cuir noir. au fil des modèles, le cuir s'est considérable assoupli évitant ainsi les phénomènes de frottement et donc l'apparition d'ampoules. En outre la semelle en caoutchouc s'est épaissie.


rangers chaussures

Les caractéristiques de ces chaussures de combat

L'étanchéité fait partie des principales caractéristiques de ces chaussures évitant ainsi l'intrusion de cailloux ou de tout autre objet pouvant blesser les pieds. L'épaisseur de la semelle permet elle aussi de protéger les pieds des obstacles... lors de la marche.
Concernant les matériaux utilisés, on retrouve bien entendu le cuir mais aussi des tissus issues de nouvelles technologies tels que le Gore-Tex.


rangers Magnum

Démocratisation du port des chaussures de combat

Les militaires ne sont pas les seuls à utiliser ce modèle de chaussures. Pour circuler sans peine sur les terrains accidentés, les randonneurs, les chasseurs... ont eux aussi adopté ce modèle du fait de leurs nombreuses qualités. En outre, ces chaussures de combat sont très populaires dans certains milieux. Ainsi, les amateurs de musique métal, les gothiques... en portent très souvent.

rangers chaussures Magnum